Le champs des dieux

Dans le champs des dieux des hypermarchés de l’inconscience
soldent des psychismes adultes à des enfants aux
corps trop matures pour s’éblouir devant les âges
qui passent.

Au zénith mythique des oraisons funèbres transpercent
les destins catalogues à travers l’ogresse repue de la
raison opportuniste et fallacieuse qui écartèle
la semence et l’avenir.

Et l’amour s’affuble de hargne au détour des fours alchimiques
Qui poussent au bord des chemins religieux comme pour
Échapper à l’outrage méthodique des dieux humanisés.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s