Famines

Sable, stériles cailloux, humus en cendres, terres agonisantes,
là où la science dit avoir la berceau des singes intelligents,
l’humanité ne peut plus vivre, ni s’échapper.

Tandis que beaucoup trop d’autres, humains, crèvent
de pouvoir trop vivre, de pouvoir trop s’échapper
car leur intelligence insuffisante, les animalisent.

C’est encore la bête, en l’humain qui souffre
de voir souffrir, ce qui lui ressemble.
Qui a le plus besoin d’aide ?

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s